Skip to main content Skip to navigation

FR427 Summative Essay Titles


These are summative essay titles. The mark for this essay will count toward your end-of-year assessment and your degree classification. The prescribed word length should include all quotations, but excludes all footnotes and bibliography. You should bear in mind, however, that footnotes should be reserved primarily for reference purposes.

Short Essays

If you have chosen Assessment Method I (50% summative essay + 50% examination) then you should write a 2,000-2,500 word essay in response to one of the following questions (essay + commentary in the case of question 5). You should note that in the examination for this module, you will not be permitted to answer a question relating to material on which you have submitted a summatively assessed essay.

1. How far did the acts of ‘propaganda by the deed’ in 1890s Paris serve the anarchist cause?

2. Which areas of Paris were most closely associated with anarchism in the years 1880–1914, and why?

3. ‘Even a cursory reading would amply indicate that Grave did not now advocate propaganda by the deed.' (Louis Patsouras, 2003). Discuss this verdict on Jean Grave’s La Société mourante et l’anarchie.

4. Analyse the portrayal of working-class revolt in EITHER Louise Michel’s Mémoires OR Octave Mirbeau’s Les Mauvais Bergers.

5. Write a critical commentary of 1,000-1,250 words on the following passage, and answer the associated essay question in 1,000-1,250 words:

Actuellement il n’est pas de Bourse de Travail qui ne possède une bibliothèque et ne fasse pour l’enrichir de sérieux sacrifices. Certaines n’ont que 400 ou 500 volumes, mais d’autres en comptent 1.200, et celle de Paris, placée, il est vrai, dans une situation privilégiée et pourvue dune salle de travail de 72 mètres de superficie, est riche de plus de 2.700 volumes. Dans toutes ces bibliothèques, d’ailleurs, la qualité l’emporte sur la quantité. Comme d’instinct, les Bourses du Travail sont allées aux œuvres les plus propres à épurer le goût, à élever les sentiments, à étendre les connaissances de la classe ouvrière ; les travaux les plus consciencieux, les critiques sociales, économiques et philosophiques les plus nourries et les plus hardies, les œuvres d’imagination les plus hautes : ce sont les aliments qu’elles ont offerts à des appétits d’autant plus robustes qu’ils avaient jusqu’alors été moins satisfaisants. Aussi rencontre-t-on dans leurs catalogues, à côté d’une section technologique composée des traités les plus nouveaux et les plus réputés, et tenue au courant des découvertes scientifiques et professionnelles faites chaque jour par le physicien, le chimiste et l’ingénieur, les maîtres de l’économique politique, depuis Adam Smith jusqu’à Marx ; de la littérature, depuis les prosateurs et les poètes du XVIIe et du XVIIIe siècle jusqu’à Emile Zola et à Anatole France, de la critique et des synthèses sociales, depuis Saint-Simon jusqu’à Kropotkine ; des sciences naturelles, depuis Haeckel et Darwin jusqu’aux Reclus et aux plus éminents parmi les anthropologues contemporains.

Les Bourses du Travail montrent d’ailleurs un intelligent éclectisme, et l’on peut voir sur les rayons de leurs bibliothèques, fraternisant par le génie, des œuvres telles que le Génie du Christianisme et La Justice dans la Révolution et dans l’Eglise, le Pape de M. de Maistre, et L’Esquisse d’une morale sans obligation ni sanction, de M. Guyau, L’Essai sur l’indifférence, de Lamennais, et Les Ruines de Volney, ou L’Origine de tous les cultes de Dupuis. Oserions-nous dire que tous ces livres soient beaucoup lus ? Assurément non ; mais des ouvriers se rencontrent qui ont la curiosité de les ouvrir et qui, peu ou prou, goûtent, avec la virulence des grands polémistes catholiques, la richesse poétique d’un Chateaubriand. Quant aux autres, j’entends ceux dont il fait éveiller artificiellement l’intérêt, ils se font une âme nouvelle en lisant les romanciers les plus rapprochés par l’âge et les tendances sociales.

Fernand Pelloutier, Histoire des Bourses du Travail (1926). Chapter IV. « L’Œuvre des Bourses du Travail »

Essay: How powerful was the influence of anarchism on the Parisian working class in the period 1880–1914?


Long Essays

If you have chosen Assessment Method II (100% summative essay, no exam), you must write one essay of 4,000-5,000 words.

Titles for long (4,000-5,000 word) Assessed Essays may be selected from the list below, in which case no further approval will be required. But you are also welcome to devise your own title in consultation with me as module tutor. If you wish to do this, please come to see me during my office hours as early in term as possible so that we can discuss your choice of topic and title. If you wish to devise an individual title, this must be submitted to the academic tutor concerned by Friday of week 18 using the appropriate form, downloadable from the assessments page (see the right-hand column).

Essay titles should be modelled on the format of scholarly articles and not on examination questions, i.e. your title might be 'Nature and utopia in the writings of Louise Michel' but not 'How did Louise Michel's utopian vision of nature shape her anarchist sympathies?' Use the titles below as a guide to forming your own title.

1. Les multiples visages d’Emile Henry: the representation of anarchist terrorists in the Parisian press of the fin-de-siècle

2. 'Nous sommes les barbares de tout à l'heure' (Auguste Linert): art, revolution, and anarchism in late nineteenth-century France

3. 'Il faut que la chrysalide crève la vieille peau: c'est la Révolution'. Nature and utopia in the Mémoires of Louise Michel

4. Experimental living: anarchist communities in Belle Epoque Paris